Rencontre atlantique indien

rencontre atlantique indien

site de rencontre avec des espagnoles

Aux deux tiers du voyage, qui se terminera à Rencontre atlantique indien en marsce bilan est déjà digne des grandes expéditions océanographiques, démontrant au passage que notre connaissance des océans est encore limitée. Parmi les beaux résultats de l'expédition, qui a mobilisé une centaine de scientifiques, figure le travail peut-être le moins médiatisable : la métagénomique du plancton microscopique, notamment du phytoplancton des végétauxdes bactéries et même des virus.

Il y a peu d'années que l'on étudie ces microorganismes marins, qui jouent un rôle considérable mais très mal connu.

La vérité est rencontre atlantique indien l'on ignore l'essentiel de la flore bactérienne océanique qui s'étale en deux dimensions tout autour de la Terre.

Aurélien Tchouaméni sélectionné pour la Coupe du monde U17 !

Quant aux virusils sont encore moins bien connus. On peut ainsi, sinon rencontre atlantique indien la liste des espèces une à une, au moins avoir une bonne idée de la flore et de sa diversité pour la comparer entre différents endroits.

Publicité On peut aussi se pencher sur les gènes et tenter d'en comprendre la fonction. De leur côté, les virus montrent des populations plus homogènes. Un dinoflagellé, frêle organisme du phytoplancton mais d'une grande importance dans rencontre atlantique indien écosystèmes marins.

Catherine Germain

Un courant froid qui coule vers le sud, le long de la côte est de l'Afrique le courant de Mozambique rencontre les eaux antarctiques au large du cap de Bonne espérance et remonte ensuite dans l'Atlantique. C'est le courant, ou fuite, des Rencontre atlantique indien aiguilles en portugais, du nom d'un cap en Afrique du Sud.

recherche site de rencontre 100 pour 100 gratuit meilleur site de rencontre completement gratuit

Il s'y forme des courants circulaires encore mal compris mais d'une grande importance pour la machine climatique et pour les circulations d'organismes vivants entre les deux océans. Enfin, dans le Pacifique, l'équipage du voilier a étudié l'enrichissement en plancton au large des îles Marquises.

Quand l'océan pacifique rencontre l'océan atlantique

Alors que le plancton est rare aux alentours, ces îles alimentent les eaux en feren azote et en matière organique, stimulant la croissance du phytoplancton à la manière dont les déchets azotés venus de Bretagne verdissent les eaux côtières.

La compréhension de cet enrichissement est d'un grand intérêt rencontre atlantique indien celle des écosystèmes n'a-t-on pas déjà tenté d'ensemencer des régions océaniques en fer sans trop savoir ce qui allait advenir?

rencontre atlantique indien 1eres rencontres sur bordeaux

Le corail : une colonie d'animaux mais aussi, à l'échelle d'un récif, un milieu particulièrement riche et sensible aux variations de températures de l'eau. Le point positif vient de la bonne tenue du genre rencontre atlantique indien Acroporaqui, expliquent les biologistes de l'expédition, a bien résisté aux épisodes de blanchiment de Enfin, concernant le coraill'expédition revient avec une belle liste de dix nouvelles espèces, aux îles Gambier.

Et il faudra quelques années de travail pour les analyser tous Intéressé par ce que vous venez de lire? Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne rencontre atlantique indien nos dernières actualités du jour.

Lire Aussi